France : Quels sont les sectes les plus dangereuses ?

Si certains considèrent une secte en tant que religion, pour d’autres, elle représente plutôt un clan ou une institution. Mais ce qui demeure un mystère, c’est comment elle réussit, tous les ans, à augmenter considérablement ses membres, mais aussi à leur exiger d’adopter la vie qu’elle leur impose. Zoom sur les sectes qui représentent le plus grand danger en France.

« L’Ordre du Temple Solaire »

Luc Jouret, ainsi que Joseph Di Mambro fondent en 1984, ce cercle ésotérique. Cependant, ce n’est que vers fin 1990 qu’on entendra parler de lui. A ce qu’il parait, ses croyances poussent au suicide pour faire voyager l’âme. Et les raisons qui font qu’elle soit considérée comme dangereuse ne manquent pas, à savoir entre autres des suicides de ses membres.

Le « temple du Peuple »

Jim Jones, un révérend crée en 1953 cette secte dans le but de venir en aide au défavorisés en utilisant des principes du marxisme. Quelques années après, il a été découvert que son fondateur volait ses partisans. Il simulait également des miracles erronés et poussait la gent masculine de sa secte à la sodomie. En 1978, cette institution figure parmi les sectes qui représentent un grand danger en France en raison d’un suicide qui a fait 914 morts en Guyane.

Le « patriarche – Association Lucien J. Engelmajer »

En commençant une action luttant contre la drogue, Lucien Engelmajer reçoit, en 1972 une aide financière de l’Etat. Il emploie gratuitement ensuite les anciens drogués, qui par la suite deviendront ses propres fidèles.

Cependant, sa secte fait polémique, en raison d’une domination de sa part, mais aussi de la confiscation des documents d’identité de ses membres, d’une méthode brutale pour la prise en charge des patients ou encore d’un contrôle médical et des normes sanitaires négligés.

« L’Association Spirituelle de l’Eglise de Scientologie de Paris »

Aux Etats-Unis, L. Ron Hubbard fonde cette religion en 1952, mais ce n’est qu’en 1995 qu’elle est reconnue en tant que secte en France. Non seulement elle est estimée dangereuse sur le territoire français, mais elle figure également parmi les sectes les plus contestée du XXème siècle. En effet, elle est soupçonnée d’appliquer certaines pressions psychologiques tout en manipulant la pensée de ses partisans pour les escroquer.  

L’homosexualité est considérée comme une dépravation sexuelle pour la scientologie. Selon cette dernière, la société doit se débarrasser des consommateurs de drogues, des criminels, des homosexuels, des illettrés et autres fléaux.

« L’Association internationale pour la conscience de Krishna »

Secte depuis 1995 en France, cette institution dédie un culte au dieu hindou Krishna , incite à couper toute forme de vie sociale et applique des fondamentaux comme devenir végétarien, pas de relation sexuelle en dehors du mariage ou pour procréer, etc.  

Le « mouvement raëlien »

Raël, de son vrai nom Claude Vorilhon lance le mouvement raëlien en 1974. Il a annoncé avoir fait la rencontre de Jésus, Bouddha, Moïse, ainsi que Mahomet après avoir vu des extraterrestres. Son idéologie athée fondée sur l’évolution du clonage, ainsi que de la science.

Pour adhérer à la secte, il faut payer au mouvement de conséquentes sommes d’argent. En faisant répétant un discours antisocial, son fondateur incite ses fidèles à l’éloigner de la société. Quant aux femmes, elles doivent se dédier à lui entièrement.

 

Partager cet article

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email